Contactez-nous : 02 32 76 65 65

Quelles différences entre un comptable et un expert-comptable ?

Par simplification, ou abus de langage, on emploi souvent le terme comptable pour désigner un expert-comptable. Pourtant leur qualifications, leurs compétences et surtout leurs missions sont bien différentes.

L'expert comptable dispose d'un niveau de qualification plus élevé

La première différence entre un expert comptable et un comptable se situe au niveau de leur niveau de qualification ou plus exactement de leur diplôme. En effet, alors que l'on peut accéder au métier de comptable avec un bac+2 en gestion comptable ou par la validation des acquis de l'expérience (VAE), l'expert comptable, pour obtenir son diplôme, doit disposer d'un bac+8 au cours duquel il a validé son diplôme national d'expertise comptable et a réalisé au minimum 3 ans de stage dans un cabinet d'expertise comptable.

Reconnu par l'Etat et surtout l'administration fiscale ce diplôme lui permet d'exercer des missions non accessibles aux comptables. D'autres part, alors que le comptable peut exercer son métier aussi bien dans une entreprise que dans un cabinet d'expertise comptable, l'expert comptable est lui obligé d'exercer dans un cabinet afin de conserver un certain niveau d'indépendance vis-à-vis de ses clients.

L'expert comptable est éligible à davantage de missions que le comptable

L'étendue des missions de l'expert comptable est plus importante que pour le comptable. En plus de pouvoir bien évidemment réaliser toutes les missions du comptable qui ont trait aux opérations comptables de la vie d'une entreprise, l'expert-comptable peut être mandaté pour vérifier les comptes d'une entreprise, contrôler les déclarations fiscales,  assister une entreprise en cas de contrôle fiscal ou encore agir en tant que conseil. Dans ce cadre, il dispose d'un éventail de missions très varié pouvant aller du conseil juridique, fiscal ou social au conseil sur l'implantation de systèmes informatiques.

La couverture du risque en cas de contrôle fiscal

Seuls les experts comptables peuvent être inscrits à l'Ordre des Experts-comptables. Or, cela confère une garantie très importante aux entreprises puisqu'un expert comptable inscrit à cet Ordre bénéficie obligatoirement d'une assurance responsabilité civile professionnelle. Concrètement, cela veut dire qu'en cas de contrôle fiscal révélant une erreur de la part de l'expert comptable, l'entreprise est couverte par l'assurance professionnelle de l'expert comptable qui s'occupera de prendre en charge les pénalités et l'éventuel redressement. En revanche, avec un comptable, toutes les charges reposeront sur l'entreprise.

Partagez cet article :
, ,

Laisser un commentaire